Le mythe de la Caverne: La clef de succès de notre monde

ASTRON 11 novembre 2020

Le mythe de la Caverne: La clef de succès de notre monde

Le mythe de la Caverne de Platon

 

L’allégorie de la Caverne, la plus célèbre de Platon, donne une représentation imagée de l’état de notre nature relativement à la connaissance et à l’ignorance. Elle n’a pas seulement une valeur didactique pour tel point particulier de la philosophie. Elle résume, en fait, la condition humaine dans son rapport à la connaissance, mais aussi ce qu’est la dialectique et en quoi consiste la vocation du philosophe.

« Figure-toi , écrit Platon,  des hommes dans une demeure souterraine, en forme de caverne, ayant sur toute sa largeur une entrée ouverte à la lumière ; ces hommes sont là depuis leur enfance, les jambes et le cou enchaînés; de sorte qu’ils ne peuvent bouger ni voir ailleurs que devant eux, la chaîne les empêchant de tourner la tête ; la lumière leur vient d’un feu allumé sur une hauteur, au loin derrière eux ; entre le feu et les prisonniers passe une route élevée : imagine que le long de cette route est construit un petit mur, pareil aux cloisons que les montreurs de marionnettes dressent devant eux, et au-dessus desquelles ils font voir leurs merveilles. » Platon, La République, livre VII

Un jour, un des prisonniers est conduit à la lumière du jour, et là , il voit les objets naturels et le soleil tels qu’ils sont réellement. D’abord aveuglé, il sera, par la suite, heureux de cette connaissance et ne voudra pas retourner en esclavage. Si par amour pour ses semblables, il retourne quand même dans la caverne, il n’y distinguera d’abord que peu de choses, ses yeux s’étant habitués à la lumière. Puis, il expliquera à ses anciens compagnons l’erreur qu’ils commettent à prendre pour réalité ce qui n’est qu’illusion. Mais ils le prendront pour un fou et tenteront de le punir pour de telles affirmations

Étapes à suivre:

1

L’histoire est liée à la nature humaine : elle explique la situation des hommes et les changements que celui-ci peut connaître grâce à une éducation solide.

2

L’homme enchaîné dans la caverne est l’homme de ce monde; le monde physique des objets qui nous entourent, qui évoluent, qui disparaissent. Platon appelle ce monde, le monde des ombres, ou le monde des apparences, dans lequel nous évoluons chaque jour.

3

Bien que l’homme soit esclave de ce monde d’ombres, son âme est destinée à quitter ce monde, à sortir de la caverne pour retrouver la lumière et connaître le monde réel, le monde des idées universelles qui permettront à chacun d’être vertueux et heureux.

4

Toute l’histoire est pleine de symbolisme : les ombres ou le monde des objets physiques. La caverne représente la prison que le monde physique créé dans l’âme humaine. La lumière est la réalité vraie et universelle. C’est aussi le rejet des préjugés pour libérer l’âme au sein d’un monde vrai.

5

Ce passage d’une réalité à une autre est possible progressivement pour l’âme grâce à l’éducation. Plus un homme sait, plus il se déplace loin du monde des apparences et s’approche de la vérité. Car c’est seulement à travers la connaissance que l’âme se purifiera de tous les préjugés. Lesquels préjugés qu’elle a sur les choses et qu’elle pourra accéder aux idées.